19/10/2016

Fatiguée de la vie



Vous me connaissez souriante et même forte.
Je suis forte. Si vous saviez tout ce que j'ai déjà enduré au cours de ma petite vie.
J'ai connu le vide, le manque, le corps médical, l'absence, la cyclothymie, la douleur, la boulimie, la dépendance, les thérapies...
Je vous assure que je suis forte.
Mais à force de se blinder, de prendre sur soi, d'avancer par la seule force de l'amour qui me lie à mon fils,
le corps tombe,
le coeur explose,
l'esprit pleure !
Alors oui je pleure car je suis fatiguée de subir. Je pleure car
 la vie ne me fait pas de cadeau depuis longtemps.
Je suis fatiguée de la vie.

Et pendant ce temps, un autre m'écoute et me tend la main.
Pendant ce temps, lui est là alors que je ne lui promets rien.
Et l'autre, que j'aime, m'a laissé tomber.
Il n'est plus là.
Je suis fatiguée de la vie.

Je suis fatiguée de la vie.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire