14/08/2016

One shot bébé

Mettant l'histoire avec Jules de côté, voila plus de 6 mois que je n'avais pas...
J'ai enfin passé le cap.
Un vrai :)
Et même si son corps a confondu mon coeur, j'ai curieusement réussi à m'envoler.
Il fallait donc que ce soit en one shot.
Pas d'histoire, pas d'attente, pas de projets, juste un tête à tête qui s'est prolongé jusque dans son lit.
Son lit c'est bien, le mien, interdit.

Je n'y croyais pas. J'ai réussi sans l'homme que je croyais l'amour de ma vie.

Et toute la nuit j'y ai pensé.
Et ce matin il m'a rappelée "bébé"?!
Mais j'ai trop peur, je ne peux pas poursuivre, je ne veux pas aimer.
Je ne veux surtout pas aimer maintenant.
Je sais bien que je ne suis pas guérie. Je vous l'ai dit, il en faudra du temps avant que j'efface tout de ma mémoire.
Mais il fallait bien que je passe le cap, hein, que je me laisse effleurer, que je me laisse emporter,... que je reprenne confiance aussi car je ne suis pas qu'une mère. Je suis une femme, c'est ma mère qui me l'a dit ^^.

One shot ou pas, il me laisse une porte ouverte car il est suffisamment intelligent. Les hommes...
Il serait mon plan B ? C'était si bien que ça avec moi ?? Ça réconforte un peu, ou pas. Je m'en fiche en fait.
Nos corps se sont joliment ajustés et ensemble nous nous sommes envolés.


Et toute la nuit j'y ai pensé.
Et ce matin il m'a rappelée...


One shot bébé.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire