30/07/2016

Moments

J'ai passé de belles paires d'heures au bord de la piscine avec Jonathan.
C'est vrai. Et les vacances étaient chouettes.
C'est fou comme certains papas célibataires savent y faire avec les mamans célibataires.
Ils tâtent le terrain, séduisent l'enfant, jouent avec l'enfant à celui duquel des deux fera le plus beau des plongeons,.. et charment la maman jusque tard dans la nuit.
Mais tous les bons moments ont une fin.
C'était bien.

Et puis est venue l'heure du départ de Martin.
La maison est étrangement vide, étrangement silencieuse.
Il y a des moments comme ça.
C'est le moment de me caler devant les séries de l'été.

Tonton Richard me téléphone, étonné de ne pas me voir cette année au Portugal.
Il me taquine:
- "toi qui étais si amoureuse l'année dernière, ton chéri n'a voulu te garder que pour lui pour les vacances ? "

- Ah ah !...

Je lui explique vaguement.

C'est pas ça mon tonton. C'est pas ça non plus. Il n'y a plus d'amoureux tonton.
Il y a des moments comme ça.

Tonton Richard était un peu triste. Il a même essayer de me faire rire.
Il est gentil mon tonton Richard.


Je suis repartie voir ma série.
Et j'ai pleuré. Et j'ai pleuré. Et j'ai pleuré.


Il y a des moments comme ça.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire