Il était temps

Il était temps.
Le temps de quoi ? d'ouvrir les yeux ?
Je crois que s'inquiéter pour l'avenir, c'est aussi efficace qu'essayer de résoudre une équation d'algèbre en mâchant du chewing-gum. Dans la vie les vrais pépins seront toujours ceux qui ne vous auront jamais traversés l'esprit.
Je crois en fait que cette elle n'existe pas. Aurait-il simplement voulu voir ma réaction ? me rendre jalouse ? apporter plus de sens à une pseudo-confusion pour mieux repartir ? Pourquoi pas.

J'ai regardé une énième fois ce film que j'adore "Il était temps".
J'ai encore pleuré.
Si seulement nous pouvions remonter le temps, à cet instant qui coince, dans nos vies.
J'ai tant de regrets.
... Cet instant qui coince, puis celui-là aussi, et un autre; pour choisir un mot plutôt qu'un autre, et aimer différemment, plus doucement.
Et prendre le temps, le temps de se découvrir et de nous savourer lentement.
Je n'ai pas su faire.
J'aurais aimé le lui dire, j'aurais aimé le lui écrire au rythme des battements de mon coeur.

Il était temps. Il était temps.

Il était tant que j'apprenne, que j'apprenne encore de mes erreurs, et même des siennes. Et ce, même six mois après.

J'écoute Mid Air de Paul Buchanan et je le vois encore là devant moi.
Je le vois sourire. C'est si étrange.
La folie dévore mon cerveau et je m'en console.

Il était temps. Et j'ai tant de regrets en fait.
Mais il est sans doute trop tard. Il est sans doute trop tard pour lui dire que j'avais peur, que j'ai peur de la vie.
Pourquoi je ne ne fais rien comme les autres ? Hein, pourquoi ?

Il était temps.

Le temps viendra-t-il ?






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Puis les jours sont passés

Une vieille promesse

Qu'importe