Frissons de l'interdit

J'ai rêvé.
J'ai rêvé des frissons de l'interdit.
J'ai rêvé de l'amour.
C'est quoi l'amour ?

Et elle, l'aime-t-elle ? L'aime-t-elle comme je l'ai aimé ?
Lui dévoile-t-elle toute son âme comme je le faisais quand il explosait mon corps ?
Le regarde-t-elle comme je le dévorais ?
Jubile-t-elle comme je jubilais à l'heure de le voir rentrer ?
Se love-t-elle en lui comme il aimait ?

Et lui, l'aime-t-il ? L'aime-t-il comme il m'a aimée ?
Lui dévoile-t-il tous ses jeux amoureux en se perdant dans ses yeux ?
La regarde-t-il assoiffé du désir qui était le notre ?
Jubile-t-il comme autrefois, quand venait l'heure de l'enduire de chocolat ?
Se love-t-il en elle après que jaillisse l'eau de la vie ?

J'ai rêvé.

J'ai rêvé des frissons de l'interdit.
J'ai rêvé de l'amour.
C'est quoi l'amour ?

Dans une étreinte je le bombardais de baisers.
D'une seule caresse il me soumettait.
J'ai rêvé de l'amour, des frissons, fous, de nos interdits.

J'ai rêvé de ces instants passés.

Naïade, coulée sous des flots embrasés.
J'ai rêvé.

J'ai rêvé des frissons de l'interdit.

J'ai rêvé. J'ai rêvé.
Encore.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Puis les jours sont passés

Une vieille promesse

Qu'importe