On pourrait nous entendre

 Je l'entends presque encore me chuchoter:


" Peu m'importe la vieillesse, la solitude, la mort et l'oubli, les ruptures et les crises, les larmes et les regrets si, durant ce long voyage, je me souviens, chaque jour, de ces baisers que nous aurons volés à la vie, de ces moments l'un contre l'autre ou rien n'importait que nous, ces instants rares, où les corps disent tout haut ce que les coeurs n'osent pas rêver tout bas."


Chuuuuut !!!
Moins fort. On pourrait nous entendre.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Puis les jours sont passés

Une vieille promesse

Qu'importe